Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lk-argentina

Périple en camion, étape 2

20 Décembre 2016 , Rédigé par Léo et Karine

Nous sommes repartis de la Péninsule Valdès, direction notre deuxième objectif: le glacier Perito Moreno!

 

Passant de la province de Chubut à celle de Santa Cruz, la plus au sud de l'Argentine après la Terre de Feu (la Tierra de Fuego que nous n'avons pas fait par manque de temps), nous avons admiré tout du long des paysages incroyables que nous partageons avec vous...

La Patagonie c'est... des routes en ligne droite et des paysages...
La Patagonie c'est... des routes en ligne droite et des paysages...

La Patagonie c'est... des routes en ligne droite et des paysages...

Des français qui se prennent pour des argentins!

Des français qui se prennent pour des argentins!

Des pneux sur les bords de route... L'idée de crever au milieu de "nul part" peut faire peur!Des pneux sur les bords de route... L'idée de crever au milieu de "nul part" peut faire peur!

Des pneux sur les bords de route... L'idée de crever au milieu de "nul part" peut faire peur!

Des contrastes impressionnants...

Des contrastes impressionnants...

Des étendues sans fin...

Des étendues sans fin...

Des reliefs et aussi des routes en "zig zag"...
Des reliefs et aussi des routes en "zig zag"...Des reliefs et aussi des routes en "zig zag"...

Des reliefs et aussi des routes en "zig zag"...

Des chauffeurs et des dormeurs...Des chauffeurs et des dormeurs...

Des chauffeurs et des dormeurs...

Des suris ou nandou, de la famille des autruches

Des suris ou nandou, de la famille des autruches

Des lézards...

Des lézards...

Des routes à perte de vue...

Des routes à perte de vue...

La Patagonie, c'est un ciel de nuages splendides au dessus des étendues désertiques...

La Patagonie, c'est un ciel de nuages splendides au dessus des étendues désertiques...

Des couchers de soleil...

Des couchers de soleil...

Des salines

Des salines

C'est aussi des lacs de loin ou de près qui ponctuent l'horizon...

C'est aussi des lacs de loin ou de près qui ponctuent l'horizon...

C'est aussi des oasis et des plaines sauvages...
C'est aussi des oasis et des plaines sauvages...

C'est aussi des oasis et des plaines sauvages...

Des énormes nuages qui changent de couleurs seconde après seconde...

Des énormes nuages qui changent de couleurs seconde après seconde...

C'est des vallées de roches nous rappelant les teintes des régions du nord de l'Argentine!
C'est des vallées de roches nous rappelant les teintes des régions du nord de l'Argentine!

C'est des vallées de roches nous rappelant les teintes des régions du nord de l'Argentine!

Des tatous... dont celui-ci qu'on a dû courser et encercler pour qu'il se laisse prendre en photo!

Des tatous... dont celui-ci qu'on a dû courser et encercler pour qu'il se laisse prendre en photo!

C'est des pauses dodo dans des camping au bord de l'océan!

C'est des pauses dodo dans des camping au bord de l'océan!

Après notre nuit à Puerto San Julian, nous pensions être à 400 km de El Calafate où se trouve le glacier Perito Moreno. Or, après nous être renseigné, les 400 km se faisant sur piste, nous avions aussi vite fait et dans de meilleures conditions de continuer la route jusqu'à Rio Gallegos, sud-est de la province de Santa Cruz et de là, prendre la fameuse route 40 direction l'ouest.

On continue dans les paysages de plus en plus splendides.

De la Péninsule Valdès (province de Chubut) à Puerto San Julian (province de Santa Cruz)

La Patagonie c'est aussi... des eaux turquoises...

La Patagonie c'est aussi... des eaux turquoises...

... et des flamants roses... et des flamants roses

... et des flamants roses

Des cadavres de guanacos en parallèle des pneux creuvés

Des cadavres de guanacos en parallèle des pneux creuvés

Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Une succession de paysages magnifiques jusqu'à...

Une succession de paysages magnifiques jusqu'à...

... notre première vue sur le bout de la Cordillère-des-Andes et son univers "glacier"

... notre première vue sur le bout de la Cordillère-des-Andes et son univers "glacier"

Périple en camion, étape 2Périple en camion, étape 2Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
C'est aussi beaucoup de vent!!! ça décoiffe!
C'est aussi beaucoup de vent!!! ça décoiffe!

C'est aussi beaucoup de vent!!! ça décoiffe!

Lundi 28 novembre 2016, nous arrivions à El Calafate. Nous étions alors à la moitié de notre voyage. Nous pensions y être à environ 3000 kilomètres... nous en avions déjà parcouru le double!!!

Nous avons passé la nuit dans un camping très sympa. Le lendemain, réveil et petit déjeuné au soleil et accompagné par cette chienne... en train de manger les reste de patates tombés au sol!

La Péninsule Valdès (province de Chubut), Puerto San Julian (province de Santa Cruz) jusqu'à El Calafate (province de Santa Cruz)

Périple en camion, étape 2Périple en camion, étape 2

L'après-midi, direction le Perito Moreno! On l'attendait!

Nous l'avons vu ce jour là sous la pluie et les nuages, puis le lendemain sous le soleil.

Celui-ci se trouve dans le Parque Nacional Los Glaciares (Parc National Les Glaciers), aire protégée de 5393 km². Il s'agit d'un parc regroupant plusieurs lacs, montagnes et glaciers connus, dont le Perito Moreno.

On vous laisse découvrir les photos...

De El Calafate jusqu'au glacier Perito Moreno (province de Santa Cruz)

Nos premières vues du glacier en avançant le long de la péninsule Magallanes
Nos premières vues du glacier en avançant le long de la péninsule Magallanes

Nos premières vues du glacier en avançant le long de la péninsule Magallanes

Le Perito Moreno, appelé aussi Le Géant Bleu... ou Géant Blanc... c'est selon...
Le Perito Moreno, appelé aussi Le Géant Bleu... ou Géant Blanc... c'est selon...

Le Perito Moreno, appelé aussi Le Géant Bleu... ou Géant Blanc... c'est selon...

Avançant de 2 mètres par jour, il finit par toucher la péninsule en face, divisant le lac Argentino en deux. Le niveau de l'eau monte du côté du bras Rico et finit par exercer une pression assez forte pour faire céder le barage. Ce phénomère a lieu en moyenne tous les 4 à 5 ans. Le dernier en date: 10 mars 2016Avançant de 2 mètres par jour, il finit par toucher la péninsule en face, divisant le lac Argentino en deux. Le niveau de l'eau monte du côté du bras Rico et finit par exercer une pression assez forte pour faire céder le barage. Ce phénomère a lieu en moyenne tous les 4 à 5 ans. Le dernier en date: 10 mars 2016
Avançant de 2 mètres par jour, il finit par toucher la péninsule en face, divisant le lac Argentino en deux. Le niveau de l'eau monte du côté du bras Rico et finit par exercer une pression assez forte pour faire céder le barage. Ce phénomère a lieu en moyenne tous les 4 à 5 ans. Le dernier en date: 10 mars 2016

Avançant de 2 mètres par jour, il finit par toucher la péninsule en face, divisant le lac Argentino en deux. Le niveau de l'eau monte du côté du bras Rico et finit par exercer une pression assez forte pour faire céder le barage. Ce phénomère a lieu en moyenne tous les 4 à 5 ans. Le dernier en date: 10 mars 2016

Il fait 5000 mètres de large au plus et 70 mètres de haut au plus haut point.

Il fait 5000 mètres de large au plus et 70 mètres de haut au plus haut point.

Avec le temps, la glace subie de forte compressions qui permettent d'évacuer les bulles d'aires emprisonées et d'éroder les surfaces réfléchissantes. De ce fait, à la lumière, les rayons rouges et jaunes, plus longs, sont rapidement absorbés alors que les rayons bleues, plus courts, persistent plus longtemps, donnant ainsi (et entre autre) la couleur bleu du glacier.
Avec le temps, la glace subie de forte compressions qui permettent d'évacuer les bulles d'aires emprisonées et d'éroder les surfaces réfléchissantes. De ce fait, à la lumière, les rayons rouges et jaunes, plus longs, sont rapidement absorbés alors que les rayons bleues, plus courts, persistent plus longtemps, donnant ainsi (et entre autre) la couleur bleu du glacier.

Avec le temps, la glace subie de forte compressions qui permettent d'évacuer les bulles d'aires emprisonées et d'éroder les surfaces réfléchissantes. De ce fait, à la lumière, les rayons rouges et jaunes, plus longs, sont rapidement absorbés alors que les rayons bleues, plus courts, persistent plus longtemps, donnant ainsi (et entre autre) la couleur bleu du glacier.

Périple en camion, étape 2Périple en camion, étape 2
Et oui, il fait po chaud!

Et oui, il fait po chaud!

On s'attend à un paysage enneigé tout autour?

On s'attend à un paysage enneigé tout autour?

Le Perito Moreno est l'un des trois derniers glaciers de Patagonie qui n'est pas en recul. Il avance d'environ 2 mètres par jour. Une partie du spectacle est d'assister à la chute des blocs de glace! Sur ces photos, on voit "l'après-chute de glace"! Le bruit du détachement du bloc équivaut au grondement du tonnerre et s'entend 2 à 3 seconde après que le bloc ait commencé à chuter. D'où le fait qu'il est compliqué de photographier ou de filmer un bloc en chute!
Le Perito Moreno est l'un des trois derniers glaciers de Patagonie qui n'est pas en recul. Il avance d'environ 2 mètres par jour. Une partie du spectacle est d'assister à la chute des blocs de glace! Sur ces photos, on voit "l'après-chute de glace"! Le bruit du détachement du bloc équivaut au grondement du tonnerre et s'entend 2 à 3 seconde après que le bloc ait commencé à chuter. D'où le fait qu'il est compliqué de photographier ou de filmer un bloc en chute!

Le Perito Moreno est l'un des trois derniers glaciers de Patagonie qui n'est pas en recul. Il avance d'environ 2 mètres par jour. Une partie du spectacle est d'assister à la chute des blocs de glace! Sur ces photos, on voit "l'après-chute de glace"! Le bruit du détachement du bloc équivaut au grondement du tonnerre et s'entend 2 à 3 seconde après que le bloc ait commencé à chuter. D'où le fait qu'il est compliqué de photographier ou de filmer un bloc en chute!

Périple en camion, étape 2
Avec un peu de soleil et de ciel bleu!
Avec un peu de soleil et de ciel bleu!

Avec un peu de soleil et de ciel bleu!

Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2

Au delà du glacier, le parc en lui-même est magnifique...

Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Un carancho, ou  ou caracara huppé, un rapace charognardUn carancho, ou  ou caracara huppé, un rapace charognard

Un carancho, ou ou caracara huppé, un rapace charognard

Périple en camion, étape 2
des orchidées sauvagesdes orchidées sauvages

des orchidées sauvages

Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
"Cours Forest, cours!"

"Cours Forest, cours!"

Périple en camion, étape 2
"Fais gaf Forest, t'as de la coucurrence!""Fais gaf Forest, t'as de la coucurrence!"

"Fais gaf Forest, t'as de la coucurrence!"

Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2
Périple en camion, étape 2

"Le puma craint l'homme et se tient éloigné de lui, mais vous êtes sur son territoire. Si vous rencontrez l'animal: 

- Ne courrez pas, ne vous accroupissez pas.
- Ecartez vous lentement en le regardant dans les yeux et sans lui tourner le dos.
- Si vous êtes avec des enfants, mettez les en hauteur
- Si le puma se rapproche, levez les bras, agitez les et criez.
- S'il persiste, jetez lui des pierres ou des branches.
- Dans l'aire de camping, ne laissez pas les enfants jouer seuls près de la végétation dense.
- Ne partez pas vous promener seul, faites le toujours accompagné.
- Prévenez le garde parc: votre information est précieuse pour surveiller l'animal." 

...

Sur ce, une excellent nuit bien sur!

Une première tentative de cuisiner du "matambre" de boeuf (muscle qui englobe la cage thoracique), succulent au resto! Résultat: de la semelle! Il n'y a que Ghislaine qui a trouvé ça bon!  Compliqué à préparer et compliqué à trouver une bonne recette, chaque argentin à la sienne! L'avantage, c'est que la prochaine fois pourra qu'être meilleure!Une première tentative de cuisiner du "matambre" de boeuf (muscle qui englobe la cage thoracique), succulent au resto! Résultat: de la semelle! Il n'y a que Ghislaine qui a trouvé ça bon!  Compliqué à préparer et compliqué à trouver une bonne recette, chaque argentin à la sienne! L'avantage, c'est que la prochaine fois pourra qu'être meilleure!

Une première tentative de cuisiner du "matambre" de boeuf (muscle qui englobe la cage thoracique), succulent au resto! Résultat: de la semelle! Il n'y a que Ghislaine qui a trouvé ça bon! Compliqué à préparer et compliqué à trouver une bonne recette, chaque argentin à la sienne! L'avantage, c'est que la prochaine fois pourra qu'être meilleure!

Réveil ensoleillé...

Réveil ensoleillé...

... sur vue grandiose!... sur vue grandiose!
... sur vue grandiose!

... sur vue grandiose!

Au cas où nous l'aurions oublié, nous sommes dans le pays des gauchos!

Au cas où nous l'aurions oublié, nous sommes dans le pays des gauchos!

Périple en camion, étape 2
La surprise au matin de voir l'envol des condors majestueuxLa surprise au matin de voir l'envol des condors majestueux

La surprise au matin de voir l'envol des condors majestueux

Nous avons quitté cet endroit sur une danse des condors, reprenant la route 40 à présent en direction du nord...

Paysages magnifiques, parc incroyable, Perito Moreno impressionnant! Nous nous en sommes mis plein la vue. Pour Karine, il s'agit du second plus beau paysage du voyage après le Salar d'Uyuni.

Le voyage continue, prochaine étape: le Parque Nacional Los Alerces et el Camino de los Siete Lagos...

Des bisous, à bientôt!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Ferrisse ghislaine 17/01/2017 22:43

Super, on veut y retourner