Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lk-argentina

Périple de San Marcos Sierras à Mendoza

30 Avril 2016 , Rédigé par Léo et Karine

Du point le plus haut au point le plus à gauche: Cruz Del Eje, Capilla del Monte, Alta Gracia, Villa Dolores, San Luis, Mendoza

Lundi 25 Avril: Départ de San Marcos Sierras après des au revoirs chaleureux avec Angel et German. Vu le budget bus + hôtel, nous avons décidé de tenter le stop jusqu'à Mendoza.

Périple de San Marcos Sierras à Mendoza

N'ayant pas pu aller plus loin (pluie et froid obligent), nous nous sommes arrêtés à Capilla del Monte, ville des Ovnis et du peuple de la montagne...

Km parcourus: 40

Nombre de conducteurs: 3

Capilla del Monte, "Energie, Nature, Mystère"

Capilla del Monte, "Energie, Nature, Mystère"

Mardi 26 avril, deuxième jour du périple.

Départ de Capilla del Monte après une nuit en hôtel. Nous nous étions fixé l'objectif d'être à Alta Gracia le soir, objectif atteint!

Alta, Gracia, au sud, toujours dans la province de Cordoba. On nous a indiqué cette ville pour la nature alentours et les promenades à faire mais surtout parce que c'est la ville où a grandit Le Che!

Km parcourus: 110

Nombre de conducteurs: 6

Promenade aux alentours et dans un parc d'Alta Gracia
Promenade aux alentours et dans un parc d'Alta Gracia
Promenade aux alentours et dans un parc d'Alta Gracia
Promenade aux alentours et dans un parc d'Alta Gracia
Promenade aux alentours et dans un parc d'Alta Gracia

Promenade aux alentours et dans un parc d'Alta Gracia

Nous ne pouvions pas passer à Alta Gracia sans visiter la maison d'enfance d'Ernesto "Che" Guevara qui est aujourd'hui un musée.

Au fil des différentes pièces de la maison, nous avons découvert une partie de sa vie, de son enfance à Alta Gracia, dans la Villa Nydia, ses premiers voyages de jeunesse, à sa rencontre avec Fidel Castro et son engagement dans la révolution cubaine, jusqu'au 9 Octobre 1967, jour où il est exécuté en Bolivie...

La maison d'enfance du Che
La maison d'enfance du Che
La maison d'enfance du Che
La maison d'enfance du Che
La maison d'enfance du Che

La maison d'enfance du Che

Vélo à moteur et moto authentiques d'Ernesto
Vélo à moteur et moto authentiques d'Ernesto

Vélo à moteur et moto authentiques d'Ernesto

Parcours du Che à travers les années, en Amérique du sud et centrale.

Parcours du Che à travers les années, en Amérique du sud et centrale.

Lettre authentique du Che à Fidel Castro dans laquelle il rennonce à son poste de ministre, son statut dans la révolution cubaine et sa nationalité de cubain.

Lettre authentique du Che à Fidel Castro dans laquelle il rennonce à son poste de ministre, son statut dans la révolution cubaine et sa nationalité de cubain.

Petite pause revolutionnaire, minis Ches en puissance! Hasta la victoria siempre
Petite pause revolutionnaire, minis Ches en puissance! Hasta la victoria siempre
Petite pause revolutionnaire, minis Ches en puissance! Hasta la victoria siempre
Petite pause revolutionnaire, minis Ches en puissance! Hasta la victoria siempre
Petite pause revolutionnaire, minis Ches en puissance! Hasta la victoria siempre

Petite pause revolutionnaire, minis Ches en puissance! Hasta la victoria siempre

Jeudi 28 avril, troisième journée de stop.

Nous voilà de nouveau sur la route. Plusieurs personnes nous ont parlé d'une route de montagne magnifique. On a donc décidé de la tenter en stop. C'est la route de Mina Clavero, qui passe par les sierras Chiquita et Alta Cumbre (deux chaines de montagnes qui se suivent). Beaucoup de Km parcourus sur cette route magnifique! Nous avons atterris à Villa Dolores, où, faute de trouver un nouveau chauffeur, nous avons passé la nuit. L'un comme l'autre, nous avons eu un ressenti assez négatif en arrivant dans cette ville, comme si les gens portaient le nom de leur ville sur leurs épaules ("villa douleur"). Ajoute à ça un accent pas possible qui fait qu'on a rien compris à ce que nous disaient les gens. C'est difficile à expliquer ces fameuses "buena onda" ou "mala onda", il y a des endroits où l'on se sent bien, et d'autres pas.

Des fois, le stop, c'est long...
Des fois, le stop, c'est long...
Des fois, le stop, c'est long...
Des fois, le stop, c'est long...
Des fois, le stop, c'est long...

Des fois, le stop, c'est long...

Vendredi 29 avril, quatrième journée de voyage.

Départ de Villa Dolores, dont nous ne garderons pas un souvenir lumineux: traversée de la vile aller et retour dans l'après-midi pour trouver la route de Mendoza où personne ne nous a pris en stop. Obligés de dormir dans un hôtel cher et pas top... en tout environ 10 Km à pied, avec les sacs sur le dos... Arrivés à l'hôtel lessivés, et même pas le réconfort d'un bon petit dej le lendemain...

Fourbus d'avoir porté les sacs mais déterminés et heureux de quitter cette ville, nous sommes repartis, sur une autre route que la veille. Nous avons été pris au bout d'environ 1h. Nous sommes montés dans trois voitures différentes, dont la dernière (un papi sympa) qui nous a emmenés de Merlo jusqu'à San Luis, soit environ 200 Km en tout. A San Luis, nous avons tenté de nous faire emmener depuis l'entrée de l'autoroute pour Mendoza. Au bout d'un moment, alors que nous partions pour trouver un endroit plus adapté, une voiture de police s'arrête. Ils nous expliquent que l'on ne se fera jamais prendre en stop ici. Et les voilà qui nous emmènent à une station service où, selon eux, nous avions plus de chance d'être pris. Mais voilà, vers 17h, toujours rien et, ayant déjà réservé l'auberge à Mendoza, il nous fallait y être le vendredi afin de ne pas payer l'annulation... On a donc décidé de se rabattre sur le bus pour les 280Km restants.

Arrivés vers 23h à Mendoza, nous partons à pied, une fois de plus avec l'impression d'être chargés comme des mulets (au fil des jours, les sacs nous semblent prendre du poids!). Toujours pas au bout de nos surprises, en arrivant à l'auberge (à minuit), nous apprenons que notre réservation n'a pas été enregistrée et que l'auberge affiche complet!!!

Nous avons finalement été redirigée vers une autre auberge de la même compagnie et ils nous ont même payé le taxi (encore heureux!).

Nous voilà donc, samedi 30 Avril, rendus à Mendoza, après 5 jours de périple exténuants mais très riches! A priori, "buena onda" Mendoza!! Pourvus qu'on ne se trompe pas!

Muchos Besos! Hasta pronto!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Manu 02/05/2016 15:30

Très sympathique d'avoir de vos nouvelles et de partager les bons et mauvais moments
Bon courage et continuez à nous instruire

Fabienne 02/05/2016 09:00

...je voyage avec vous! Courage, trop cool votre camiño!! Besos xxx